Message en-tête

Bienvenu sur notre Blog!
Vous êtes nombreux dans notre entourage à vous intéresser à notre projet, nous avons donc décidé de vous donner des nouvelles de cette façon.

lundi 20 décembre 2010

Comment poser des tuiles

J'ai décidé de faire un post dédié car en cherchant moi-même sur le net je n'ai pas trouvé toutes les réponses à mes questions. Nous nous sommes donc planté à certains endroits. Et comme je ne fais jamais d'erreur sans en profiter pour m'améliorer j'ai pensé que vous aussi ça pouvait vous intéresser.



Je vous présente ça en plusieurs points. Il se peut que cette démarche ne soit pas adaptée à tous les cas de figure, si vous voyez des erreurs vous pouvez me les signaler ! Je récapitule les caractéristiques de notre toiture :
- inclinaison de 26°
- 2 pans de toiture
- pas de fenêtre, pas de conduit de cheminée (ça simplifie beaucoup car pas de découpes de tuile à faire)
- tuiles mécaniques de la marque Koramic, modèle Jura Nova, couleur noir ardoise.

1/ La première chose à faire je pense est de se munir de la fiche descriptive de votre tuile. Vous y trouverez le pureau de vos tuiles. Dans notre cas le pureau est variable et permet un ajustement plus aisé.

Définition du mot pureau.

Mieux que la définition un petit dessin :

2/ Calculer le pureau.

Le pureau se calcule pour chaque face de toiture. Avant de faire le calcul il faut bien sûr connaître les dimensions de votre pan de toit. Dans notre cas la face nord fait 1435cm x 1285cm (Largeur x longueur).

On positionne la première rangée de tuile (celle du bas) par rapport à la gouttière. Nous avons choisis de faire dépasser de 60mm la tuile dans la gouttière (1/3 du diamètre de la gouttière). Ceci va nous définir l'emplacement du premier liteau.


On positionne également le dernier liteau (celui du haut). Le mieux est de pouvoir présenter en réel les tuiles des dernières rangées avec la tuile faîtière. Sinon on peut le faire au sol.



Maintenant nous avons la position du premier et du dernier liteau. Il faut mesurer la distance entre ces liteaux de cette façon :

Nous obtenons une cote A. Dans notre cas A = 1175cm

Arrive enfin le calcul du pureau :
- On divise A par le pureau moyen théorique. Dans notre cas le pureau moyen théorique est (335mm+390mm)/2 = 362.5mm
 => A/36.25 = 32.41
- il faudrait en théorie mettre 32.41 rangées de tuiles avec un pureau de 36.25cm. Pour tomber sur un nombre pile de rangées on prends le nombre s'approchant le plus de la théorie. Ici 32.
- on refait le calcul dans le sens inverse pour connaître le pureau réel : A / 32. Dans notre cas : 1175/32 = 36.7cm

Le pureau réel est donc égal à 36.7cm.

3/ Pose des liteaux

Les liteaux sont posés avec une cote de calepinage égale au pureau comme ceci :



Commencez par le bas pour prendre appui sur les précédentes en montant.

Pour rendre la pose plus facile il est possible de se servir d'une latte comme règle et de tracer dessus X fois le pureau. Ensuite on reporte les marques sur le contre lattage le chaque côté du toit. Puis on trace des lignes au cordex (fil à tracer bleu), sauf les 5 dernières.
On peut aussi se fabriquer des cales ajustée à la longueur du pureau.
Clouez d'abord les extrémités des lattes (faire ceci à 2) sans vous occuper du reste. Vous avancerez plus vite.
Une autre personne se charge de finir la fixation des lattes en clouant le reste et en veillant à s'aligner sur la ligne tracée ou en se servant de la cale ajustée.

Lorsque vous arrivez à la 5ème latte avant la fin. Vérifiez l'écart entre la position de la dernière latte et celle que vous venez de mettre. la cote doit être identique des 2 côtés du pan de toit. Vous aurez peut-être un décalage dû au cumul des erreurs. si vous avez 10mm de trop d'un côté, vous ajouterez 10/5 = 2mm au pureau de ce côté. Tracez les 5 dernières lignes. De cette façon vous allez rattraper l'écart en douceur.


4/ Pose des tuiles

Quand tous les liteaux sont posés vérifiez vos cotes en posant une tuile de la première rangée et une de la dernière.
Les tuiles mécaniques (à emboitement) ont du jeu l'une par rapport à l'autre en latéral. Pour connaître le jeu maxi posez 10 tuile au sol. Écartez les au maximum, mesurez la cote, rapprochez les au maximum, re-mesurez la cote. Faite la différence et divisez par 10 vous aurez le jeu moyen possible entre 2 tuiles. Ce jeu est très utile pour ajuster les tuiles à la largeur du toit.
Le mieux d'après moi est de poser une rangée complète de tuiles. Cela permet d'ajuster la largeur et le jeu entre tuiles.

Nous avons cloué toutes les tuiles de rives et 1 tuile sur 2 de la dernière rangée. Comme nous avons une pente de toit faible et des tuiles plutôt lourdes nous n'avons pas cloué les autres.

Nous avons eu plusieurs tuiles avec des éclats, elles ont été conservées pour la face SUD moins visible et en hauteur.

(Je compléterai avec la pose des tuiles faîtières.)

70 commentaires:

  1. Merci encore pour ce super tuto .... ca m'aide bcp !!!! tip top !!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi, explication clair, illustration bien faite! Le top

    RépondreSupprimer
  3. Content de voir que cet article est utile ! C'est le plus consulté du Blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout a fait utile parce que les videos n'expliquent pas les détails
      merci bien

      Supprimer
  4. merci c'est tres clair cela va m'aider et me faire gagner du temps

    RépondreSupprimer
  5. Merci beaucoup. Tout ce que je cherchais depuis quelques temps. Ne reste plus qu'à appliquer.
    Cordialement
    Yannick

    RépondreSupprimer
  6. Explications très claires, dessins très explicite.
    J’espère que le résultat de mon installation sera aussi bien faite que les explications.
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup ca va vraiment m'aider!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour tes explications simples et accessibles à tous.

    RépondreSupprimer
  9. merci pour les explications, petite question les calculs c'est des divisé ou des multipliés ?? merci

    RépondreSupprimer
  10. autre petite question comment calculé au sol ???

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    je ne comprends pas ta question ? calculer le pureau au sol ? ça va être difficile. Et je ne recommande pas de le faire car rien ne vaut une mesure réelle surtout si tu n'as pas l'habitude. Si c'est pour les faitière, tu peux re-créer la forme de ton toit au sol et présenter dessus les tuiles du haut ainsi que la faitière. ça peut te donner la position de ton dernier liteau. Mais je recommande vraiment de le faire sur le toit : je me suis trompé de qq mm en le faisant au sol et j'ai dû décaler la dernière latte... heureusement j'avais de la marge sur le pureau de mes tuiles.

    RépondreSupprimer
  12. Hello
    j'ai poser cette question car vous avez ecrit ceci "On positionne également le dernier liteau (celui du haut). Le mieux est de pouvoir présenter en réel les tuiles des dernières rangées avec la tuile faîtière. Sinon on peut le faire au sol" mais j'ai relue et je pense que j'ai compris ...un grand merci a vous ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Un grand merci pour ce tuto très pédagogue Simple à comprendre et efficace

    RépondreSupprimer
  14. Génial, je n'ai plus qu'a poser mes 1900 tuiles. :-)
    Un grand merci

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Une petite question quelle et la distance respective entre les chevrons le contre lattage ( normalement identique au chevrons) et le lattage (défini par les tuiles)?.

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe !
      Au moins dans le principe, quoique toutes les finesses du métier de couvreur ne soient pas ici abordées.
      Je suis en procédure judiciaire contre un "poseur de tuiles" qui n'a pas effectué correctement le calcul du premier liteau et tenu aucun compte de la position du dernier. Rapport à un faîtage "ventilé" qui en fait laisse passer la pluie.
      Néanmoins, et en attendant la décision du juge, votre petite explication me permettra de faire bonne figure face aux magistrats...
      On s'endort un peu moins c... certains soirs.
      Merci !
      JA S.

      Supprimer
    2. Hello, je ne comprends pas vraiment la question ? la distance entre les chevrons et le lattage ? Si je comprends bien ça reviens à te donner l'épaisseur du contre lattage, si c'est ce que tu veux elle est de un peu plus de 30mm de mémoire. J'irai re-mesurer une contre latte car j'en ai encore en stock.
      Sinon, une chose n'apparait pas sur mes schéma c'est le contre lattage, mais vous pouvez le voir sur les autres photos dans mon blog. Il est primordial pour la ventilation sous les tuiles.

      Supprimer
    3. Oui effectivement les "finesses" n'apparaissent pas ! De plus mon toit est très très simple : 2 pans et sans aucune fenêtre de toit. Je n'ai eu aucune découpe à réaliser !
      Mais même avec ça j'ai réussi à me planter... par contre si c'était à refaire je ne me tromperai plus.
      Au final cela ne se voit pas car j'ai rusé en décalant la gouttière avec une lame de bois. Peut-être une solution pour ton début de toit ?

      Supprimer
  16. comment fixe tu la faitiere faut il mettre un chevron desous
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement j'ai indiqué que je mettrai à jour avec la fixation de la faitière... dès que je retrouve mes photos j'essaye de les mettre sur ce post (mes photos son sur un DD externe que je n'ai pas sous la main).
      J'ai simplement pris une latte que j'ai posé sur le chant. Un chevron est trop gros pour passer entre les tuiles.
      Ensuite j'ai mis un closoir avec joints en butyl (un truc du genre ).
      Finalement les faitières se posent en les vissant dans la latte posée sur chant. J'ai utilisé des vis spéciales assez longues avec un joint sous tête.

      Supprimer
  17. Un grand merci pour ces indications, elles sont primordiales pour l'autoconstructeur novice que je suis. Un peu moins chaque jour, mais novice tout de même! Et surtout c'est clairement expliqué. Bravo!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour
    Je viens de finir ma charpente et je m'attaque a la pose des liteaux.Mon problème est que mon faitage et ma façade ne sont pas droit et en plus j'ai dû installer des gouttières nantaises avec deux naissances se qui fait que je ne sais pas comment tracer mon premier rang de liteau(par rapport aux pentes des gouttières). Auriez vous une astuce?
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      à vrai dire je ne comprends pas bien la configuration de votre toit par rapport à la façade ? Pas droit veut dire pas parallèle ? votre gouttière est-elle horizontale ou non ? Avec une photo ça serait plus simple !

      Supprimer
    2. Le faitage n'est pas droit donc pas parallèle a la façade et les gouttières nantaises ne sont pas horizontales car j'ai deux pentes (pour 14m de façade)

      Supprimer
    3. D'après ce que je comprends vous aurez de toute façon des découpes à faire sur vos tuiles en bas non ? ceci car les liteaux doivent être horizontaux pour soutenir les tuiles. Vous avez donc en partie basse des liteaux qui ne feront pas la largeur totale de la façade. Je pense que le mieux est de calculer votre pureau à partir du premier liteau qui est complet.
      Mais je ne suis pas du métier donc je ne connais pas toutes les configurations possibles pour les toits !
      Pour les gouttières nantaises je ne vois pas ce que cela change, renseignez vous sur le recouvrement minimum à respecter.

      Supprimer
  19. Et bien, un grand merci pour cet article. Plusieurs années après, je n'ai rien trouvé de mieux comme explication. Et je vais en profiter pour visiter tout le blog. Je vais certainement apprendre plein de choses.

    RépondreSupprimer
  20. MERCI BEAUCOUP POUR TES EXPLICATIONS .CAR ETANT NEOPHITE J AI TOUT COMPRIS FACILEMENT ET JE VAIS POUVOIR MONTER LA TOITURE DE MON BATIMENT SANS APREHENSION. MERCI POUR TON SITE

    RépondreSupprimer
  21. CALCUL DOUBLI TUILE PLATE SI TU VOI

    RépondreSupprimer
  22. Il n'y a rien à redire,cela est bien expliqué, merci

    RépondreSupprimer
  23. Merci,
    Je peux m'attaquer sereinement à la pose de mes tuiles. Simple, claire et très pédagogique en un mot BRAVO. ;-)

    RépondreSupprimer
  24. ayant oublier que le premier liteau aurait du etre doubler(celui le plus pres de la goutiere)comment pourrais je remedier a ça a ton avis tout en sachant que j'ai deux rangs de genoises avec environ 4cm de beton au dessus et la tuile du coup pique du nez comparer aux autres merci

    RépondreSupprimer
  25. sure un abris de jardin avec un toit lisse comment faire pour
    metre des tuiles ?

    RépondreSupprimer
  26. Merci beaucoup!!
    J'avais un petit doute sur la répartition des liteaux et j'ai trouvé ta page c'est top
    Cdlt. Cbokay

    RépondreSupprimer
  27. Merci c'est très clair . Fethi.

    RépondreSupprimer
  28. Salut,
    Sans doute ce blog intéresse beaucoup de monde, moi en fait partie. il est très astucieux pour les apprentis charpentiers ou couvreurs. Si mes calculs sont bons, il me faudra 3500 tuiles pour ma maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ce blog intéresse pas mal de monde surtout cette page. Mais il intéresse en priorité des personnes qui souhaitent faire leur toiture eux-même ! Pour des raisons de coûts je pense mais aussi car construire sa maison ou bien réaliser des choses soi-même est valorisant, surtout dans ce monde oh combien capitaliste où tout se monnaye. Je vais laisser votre commentaire quelques jours mais je ne pense pas qu'il survivra longtemps ici !
      Pour ceux qui ne comprennent pas, ToitureBoyer fait de la pub déguisée en mettant astucieusement (lui aussi fait preuve d'astuce) un lien vers une entreprise via son pseudo. J'ai choisi de ne pas mettre de pub sur ce blog par conviction... merci de respecter ce choix.

      Supprimer
  29. merci pour les calculs

    RépondreSupprimer
  30. la pose de tuiles manque dexplication un crobar aurait était bienvenue moi je pose une rangé de tuile en haut horizontal ensuite une verticale a droite ou gauche et ensuite en partant de la rangé d en haut je compte par exemple 4 tuile decalage a droite je reporte cela en bas en mesurant a partir de mon mur et au cordex un tracage pour l alignement ai je était clair??

    ciao fred de lens

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,
    Il est vrai que que cela parait simple bien que je mis soit pris a peu près de cette façon. Par contre j'aurais aimé savoir si vous ne connaitriez pas un site ou se procurer un échafaudage à moindre cout. Des sites existent mais je trouve que cela est cher. Peut être une combine? j'habite le nord pas très loin de Lille.
    Ps la hauteur de la maison( non mitoyenne) est de 15 mètres pour une longueur de 10 mètres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, pour l'échafaudage je l'ai loué via leboncoin a un couvreur à la retraite. Cela ne m'a pas coûté cher comparé aux tarifs des échafaudage pro. Il me semble 300€ à poser pour 2 ou 3 mois 90m² là où j'en aurais eu pour plus de 1000€ le mois (posé) avec un pro.

      Supprimer
  32. Merci pour votre réponse. Vous n'auriez plus les coordonnées de cette personne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je n'ai plus ses coordonnées, mais il est à Mulhouse !

      Supprimer
  33. Oui merci pour vos explications très claires, je garde en mémoire votre page. Il reste à l'appliquer. une autoconstructrice

    RépondreSupprimer
  34. Un grand merci Explications simple et precise

    RépondreSupprimer
  35. explication super utile et super pratique ...merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  36. peut on réparer un toit par l'intérieur ? trou par exemple ? aussi j'ai un trou énorme ( grange) mais très très haut, je ne sais pas comment y accéder il faudrait une échelle de 15 à 20 mètres. autre question par un trou accessible, serait il dangereux d'accéder au toit ( sur extérieur par l'intérieur ? J'aimerais éviter un échafaudage en fait et refixer tous les liteaux ( je ne suis pas pressé) et changer toutes les tuiles cassées ( pas trop) sinon, on me demande 40 000 €.Je suis très bricoleur et j'aimerais le faire moi même.

    RépondreSupprimer
  37. Je ne sais pas si la question à déjà été abordée. J'aimerais savoir, (si ce que je pense et qu'on m'a appris est faux chez les compamignons ^^), la chanlatte, ou latte recevant la dernière tuile avant la gouttière, posé souvent sur la planche et les crochets de gouttière, doit vraiment avoir une cambrure un peu plus importante que la pente du toit? (si celle-ci est importante) et, si cette cambrure est là pour ralentir le flux de l'eau pour éviter de taper fortement dans la gouttière? On peut me répondre sur cette adresse merci : secretofever4@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour et merci pour les explications très précises. Je vais rénover un petit appentis et j'ai maintenant plus de culture pour mes 4 m2.
    Cordialement
    EM

    RépondreSupprimer
  39. Merci pour ce partage Bien expliqué J'ai moins peur maintenant

    RépondreSupprimer
  40. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  41. on parle de pureau longitudinal.permettant des reglages, OK. En ce qui Loncerne le pureau latéral, quand on a un toit avec des tuiles anciennes avec 20,5cm de pureau latéral , comment on fait avec des tuiles moderne de 22cm tout se décale dés qu'on veut changer une tuile , ou ne peut pas prendre sa place. Faut -il changer toute la rangée et plus?
    SInon bravo pour les crebars très explicites pour du neuf
    Luc

    RépondreSupprimer
  42. Bravo! Grace à vous j'ai compris ce que j'allais faire. Merci pour les explications et les schémas. Dès qu'il ne pleut plus j'attaque.

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour je comprend pas le pureau moyen car moi j'ai un pureau de 37 est un jeu de 6MM et de 22,4 en lateral

    RépondreSupprimer
  44. Bien présenté
    Mais pour la partie s'il y avait des images en plus ça serait mieux.

    RépondreSupprimer
  45. Bravo,bien présenté les explications avec calculs et croquis.
    Merci du coup de main.

    RépondreSupprimer
  46. Ravi de ces informations bien explicites, Merci!

    RépondreSupprimer
  47. appeler moi je suis un couvreur pro

    RépondreSupprimer
  48. appeler moi je suis un couvreur pro

    RépondreSupprimer
  49. Super. Dans le 2eme schéma, il y a un triangle rectangle marron fonce derrière la planche d’égout: je me demande ce que c'est ? on m'a recommandée deux liteaux en 1ere ligne. Merci concis et clair (une fille qui fait son toit)

    RépondreSupprimer
  50. bonjours, qu'est ce que vous additionnez quand vous divisez A par le pureau moyen théorique ? pourquoi y a il deux chiffes ?

    D'avance merci et mille merci pour cet article qui me redonne confiance et envie de refaire mon toit tout seul ;)

    PS: Si les murs de mon toit ne sot pas droit comment faire ? doit on démarrer par les tuiles de rive ? pourquoi clouer les tuiles ? et comment ?

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour et encore merci pour ce blog, lors de votre calcul 335 et 390 sont les pureaux constructeur ? Merci d avance

    RépondreSupprimer